Fenêtre sur jardins

La Société Nationale d'Horticulture de France (SNHF) organise en partenariat avec la Bibliothèque Nationale de France (BnF) une journée d’étude qui doit rassembler les détenteurs de fonds, les bibliothèques, les archives et chercheurs autour de cet objet. Il s’agit d’ouvrir, l’espace d’une journée, le dialogue entre ces différents profils afin de comprendre les visions, les besoins et attentes de chacun, confronter, échanger, débattre autour de la riche histoire du jardin ouvrier et ses multiples dimensions.

Jardin Novembre Histoire France (FR) SNHF BnF Bibliothèque Conférence

Société Nationale d’Horticulture de France 84, rue de Grenelle Amphithéâtre de la SNHF, 75 007 Paris France

La Société Nationale d’Horticulture de France est héritière des académies du XVIIIème siècle. Cette société savante réunit encore aujourd’hui professionnels, amateurs éclairés, érudits autour de l’horticulture : la "sœur de l'Agriculture, la science des jardins" telle que décrite par le Vicomte Héricart de Thury, membre fondateur et premier président de la Société.

Le jardin y est étudié sous différents angles, tant d’un point de vue botanique que technique ou encore sociétale. Tous les types de jardin sont représentés, en atteste notamment la présence des jardins ouvriers dans les pages du bulletin de la Société et ce, dès leur création à la fin du XIXème siècle.

De Félicie Hervieu à Sedan à l’abbé Lemire à Hazebrouck en passant par le père Volpette à Saint-Etienne, les jardins ouvriers constituent un phénomène social pourvu d’une histoire qui s’inscrit dans le mode de vie populaire. Résultant d’enjeux politiques et sociaux, les discours liés à ces jardins ont évolué au fil du temps : au début du XXème siècle la Ligue du coin de terre et du foyer y voyait un moyen d’assistance aux plus démunis aussi bien qu’une possibilité de moraliser les familles en attachant l’ouvrier à son usine et en le maintenant loin du cabaret. Lors de la deuxième guerre mondiale, ils sont l’occasion d’un retour à la terre et un moyen de remédier à la pénurie alimentaire. Également sujet de critique ils ont été considérés comme un symbole de la domination patronale et la source de l’individualisme petit-bourgeois.

Programme et formulaire d'inscription

Publics cibles : professionnels des bibliothèques, archives, paysage, étudiants et chercheurs.

La Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) a pour objectif de diffuser les connaissances et savoir-faire horticoles. Ses activités diversifiées (colloques, conférences, visites, voyages, concours, publications...) répondent à une triple mission : échanger, promouvoir et préserver.

La SNHF s’adresse aux jardiniers amateurs, aux professionnels, aux sociétés d’horticulture, aux écoles et aux collectivités.

La Bibliothèque Nationale de France (BnF)